"On n'a pas deux coeurs, un pour les animaux et un pour les humains. On a un coeur ou on n'en a pas" - Lamartine

dimanche 13 novembre 2011

Lait de soja



Cette recette est pour moi une véritable révélation! Je n'aime pas trop le lait de soja habituellement, d'ailleurs je n'en consomme jamais sauf quand il faut le faire cailler dans la pâtisserie ou pour en faire de la ricotta. Mais j'ai voulu tester le lait de soja car j'ai en projet de faire mon propre tofu (j'ai commandé un beau moule en bois!). Je ne m'attendais pas à un goût transcendant et pourtant j'avais tort, car le lait de soja maison est absolument délicieux! Rien à voir avec le goût de celui du commerce (je parle du non-sucré), et pas besoin de le sucrer ou de l'améliorer : à mon goût il est parfait tel quel! Vraiment je suis ravie et c'est clair j'en ferai régulièrement.

De plus, je trouve que la préparation n'est pas vraiment longue. Je suis habituée depuis un bout de temps maintenant à faire mes laits de noix et de graines (qui sont les seuls que je consomme à présent), et je trouve très facile de les réaliser : il suffit de tremper les graines ou noix toute la nuit, ensuite de les mixer avec de l'eau, puis de filtrer le tout. Sans exagérer, ça me prend 5 minutes tout au plus!

Eh bien le lait de soja prend 5 minutes+15 minutes de cuisson (où on ne fait rien à part attendre que la minuterie sonne et retourner voir de temps en temps pour donner un petit coup de cuillère en bois). Vraiment, j'ai trouvé ça d'une grande facilité.


Panier (pour environ 850 ml de lait de soja)

- 125 gr de graines de soja jaune, dépelliculées si possible
- 1 litre d'eau filtrée


Chaudron

1. Laisser tremper les graines de soja pendant la nuit, dans un grand volume d'eau.
 
2. Les filtrer et bien les rincer sous l'eau courante. Pendant cette étape, si vos graines ne sont pas dépelliculées, masser correctement les graines afin de les faire sortir de leur enveloppe (cette étape n'est pas indispensable, mais le lait est meilleur). Dans un saladier d'eau froide, verser les graines et tu verras que les enveloppes remonteront à la surface, il te sera alors très facile de les enlever.
 
3. Placer les graines dans un blender avec un litre d'eau filtrée et chaude (mais pas bouillante afin de ne pas abîmer le blender!), et mixer pendant 2 minutes (c'est le temps que met mon blender à haute puissance, un blender normal mettra sans doute un peu plus longtemps). Vous obtenez votre lait de soja, cru et non filtré.

4. Verser le lait ainsi obtenu dans une casserole et le faire cuire à feu doux pendant 15 minutes. Cette étape est indispensable car le soja cru est toxique, il faut donc le cuire pour le consommer (ou le faire fermenter, comme pour le tempeh). Ecumer régulièrement, car l'écume (la mousse blanche que tu vois sur la photo) n'est pas très digeste.
 

5. Laisser reposer le lait pendant 1h afin qu'il refroidisse, le filtrer (avec un sac à laits végétaux, c'est d'une simplicité enfantine), le verser dans une bouteille en verre et le conserver au frigo. Et voilà! Génial tellement c'est simple!

Note : le résidut du filtrage, appelé okara, peut être utilisé en cuisine, ne le jette pas!


15 commentaires:

Plaisir vegan a dit…

Merci beaucoup pour cette recette très simple et qui risque de me sauver la vie plus d'une fois !
Peux-tu me dire où tu as acheté ton moule pour le tofu ? Et où tu trouves des "sacs à laits végétaux" ? Merci beaucoup !

Laura a dit…

Mais de rien!
Alors le moule à tofu... sur ebay... et les sacs à lait végétal... sur ebay!! ;)

Anonyme a dit…

Je n'arrive pas à laisser des messages autres que sous 'anonyme' (pas très douée avec la technologie, moi!), mais c'était juste pour te dire que si tu aimes faire tes laits végétaux, profite de ton anniversaire pour te faire un joli cadeau: une machine à lait! J'ai une VeganStar depuis Noël dernier (livrée en pack avec yaourtière et kit à tofu) et franchement, je ne m'en lasse pas! C'est super pratique et, surtout, beaucoup plus simple pour le lait de soja notamment! Bref, je te la recommande! :)
Ophélie

Laura a dit…

Ah oui ça fait un bout de temps que j'y réfléchis! D'ailleurs cette question faisait l'objet d'un de mes premiers messages sur ce blog!
Je pense me laisser tenter bientôt... j'y réfléchis encore. Pour mon anniversaire, mon cadeau est déjà tellement génial... on verra :)
Merci de ton conseil en tout cas, je ne connaissais pas le VeganStar!

Ophélie a dit…

Bah, j'avais beaucoup hésité moi aussi et pas cherché sur le net... Plutôt Soyabella? Soya Max? SoyQuick? Bref, j'étais un peu perdue... j'ai lu et relu des avis et c'est la VeganStar qui m'a parue la meilleure au niveau qualité/prix, facile à nettoyer (apparemment, la SoyQuick, c'est galère...) et pratique d'usage! Je crois qu'elle ressemble bcp à la Soyabella, mais comme elle était moins chère...
Et c'est quoi alors ton cadeau mirifique?
Au fait, toujours contente de ton mixer? Je dois bientôt renouveler le mien, et VitaMix est un peu hors de portée de mon porte-monnaie... :)
Ophélie

Laura a dit…

En fait, chut c'est encore top secret ;) mais je m'offre un déshydrateur. Et aussi une mijoteuse, un nouveau mixer à pied... bon, c'est surtout le déshydrateur qui coûte cher!! Mais je suis morte d'impatience!!

Par contre j'ai vu la Soyabelle à environ 150€ (fdp compris) en provenance d'Allemagne, la VeganStar est-elle moins chère?

Je comprends vraiment je me suis posée la même question, en bavant depuis des années sur le Vitamix ou le Blendtec. Et puis mon Omniblend est un génie, je suis plus que ravie de son achat. Je m'en sers au grand minimum 2x/jour (en fait, la plupart du temps beaucoup plus). Même mon amoureux l'adore. Il est vraiment fantastique et beaucoup plus efficace et puissant qu'un blender normal bien sûr!

Ophélie a dit…

Oh, j'avais écrit un commentaire, mais je crois qu'il n'est pas passé... Pour la VeganStar, je suis retournée sur le site où je l'avais achetée et j'ai bine l'impression que, d'une, elle a change de nom (SojaMax), et de deux, elle a augmenté de prix. Si tu veux jeter un coup d'oeil, c'est sur style2vie.fr.
Waow, un déshydrateur, mon rêve absolu! Enfin, il me faudra d'abord trouver une cuisine un peu plus grande où je pourrais entreposer la bête... et puis si mon homme est d'accord pour partager les frais d'un nouveau blender, le déshydrateur le séduit moins... (pour le moment!)
J'ai vu que sur Amazon.com, on trouve des Vitamix beaucoup moins chers qu'en France et que, malgré les frais de port, cela peut néanmoins être rentable... mais si tu dis que ton Omniblend est génial, je me tâte encore plus... Où l'avais-tu trouvé? Il était neuf à l'achat? Ah, dilemme et tentation... :-)

Laura a dit…

En fait le souci c'est qu'il faut un appareil qui fasse du 220 V. Les appareils aux Etats-Unis font du 110V donc il te faut un transformateur de voltage, qui est un appareil très gros et très coûteux... au final ca te revient au prix que tu payes le Vitamix 220V, càd environ 600€. Tu fais une petite économie mais j'ai trouvé que cette économie ne valait pas le gros transformateur etc. Et puis maintenant j'ai mon Omniblend :-P

Plaisir vegan a dit…

Merci pour ta réponse, d'une précision sans faille :P

J'irai jeter un oeil un de ces 4 ;)
J'en ai marre de foirer mes yaourts à cause d'un lait de soja (pourtant bio) qui déconne (en fait je ne sais pas ce qui déconne mais j'en ai marre !)

Laura a dit…

Tu les foires peut-être parce que tu ne fais pas bouillir ton lait? Ou parce que tu oublies de le sucrer?
Perso maintenant je me fais un "yaourt" avec du kéfir de lait :-)

Et sinon, de rien! :-D

Plaisir vegan a dit…

Je parlais de mes yaourts (que je foire), je les fais avec du lait du commerce mais je ne sais pas pourquoi, les dernières fois mes yaourts étaient "percés" ou "fendus" : de grands entailles d'air dans les yaourts, et une sorte de phase en dessous sur laquelle les yaourts flottaient... Immonde, quoi, juste pas mangeable. Et je ne m'explique pas le problème !

Je viens d'aller voir sur ebay, je ne trouve ni moule à tofu, ni sac à lait !

Laura a dit…

Faut chercher en anglais (tofu mold ou tofu press et nut milk bag), ils viennent d'USA ou d'Angleterre!

Ophélie a dit…

Oh, tiens les histoires de yaourt... on a déjà eu le même problème et c'est tellement énervant! Une nuit d'attente, un paquet de lait perdu, pour un liquide bizarre et un yaourt rabougri et sillonné, avec une drôle d'odeur et un sacré piquant... Grr! Quand ça nous est arrivé, on a remarqué que ça pouvait être dû à deux choses: soit nous avons mis le yaourt trop longtemps dans la yaourtière (mais bon, quand même, de là à obtenir ça!!!), soit c'est que la 'souche' d'origine était trop vieille (seconde explication retenue!).
En gros, ça nous arrive quand la base de yaourt avec laquelle mélanger le lait a déjà une bonne petite durée de vie (1 semaine après création) et surtout, bien sûr, s'il s'agit de yaourt maison de seconde, ou troisième, tournée. Dans ce cas, une solution: laisser tomber la souche maison, et recommencer avec un yaourt du commerce! Plus le yaourt maison est vieux, plus ça donne des ratés...
J'espère que j'aurai pu t'aider!

@Laura: merci d'avoir mentionné cette histoire de transformateur, je n'étais pas du tout au courant et j'aurais été bien contente de me rendre compte du problème! Je crois que je vais jeter un coup d'oeil du côté des omniblends... :)

olympe a dit…

Bonjour,

c'est la deuxième fois que je teste cette recette, mais le résultat est imbuvable! Beaucoup de résidus restent malgré le passage au chinois, le tout est granuleux et n'a pas bon goût du tout! Auriez vous des conseils? merci!

Laura a dit…

Bonjour Olympe, c'est très étrange car je ne le rate jamais. Question texture, je n'utilise pas de chinois mais un filtre à laits végétaux, tu peux aussi utiliser une étamine. Les trous sont très fin et retiennent les minuscules particules de soja. Question goût, tu peux ensuite remixer ton lait avec du sucre de canne ou du sirop d'agave, de la vanille, du chocolat, un abricot sec, bref, ce que tu veux :)

Articles que vous pourriez aimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...